A-Mots de l’Arbre Catalpa… « Premiers mots à l’attention des humains. »


Message du monde Végéal / mardi, avril 24th, 2018

Le Parédé, 5 août 2017, 00h05, Arbre Catalpa (ancêtre amérindien et arbre prisé au Japon dans les temples bouddhistes aux feuilles en forme de coeur)

Après deux mois de silence -j’ai commencé à vouloir travailler sur les arbres et les plantes en pleine terre au début du mois de juin 2017- le contact était enfin établi. Pendant deux mois, à part en une occasion où l’arbre Catalpa avait déclenché le boitier U1 pendant la visite d’amis, il était totalement silencieux. Ne voulant pas déclencher le boitier (oui, les plantes ont le choix. Elles peuvent rester brancher et ne pas faire de son du tout), il m’a regardé tourner autour de lui et tout tenter pour établir le contact. J’ai travaillé 6 heures quasiment tous les jours pendant ces deux mois pour arriver à établir ce contact !

A la différence des plantes d’intérieurs, son utilisation du boitier, une fois qu’il avait accepté de se prêter à notre jeu quotidien, était surtout centré sur le déclenchement de la liste Itunes et il ne répondait à aucune autre sollicitation humaine si ce n’est la mienne et celle de Claire. Même des gens très sensibles et habitués à travailler avec les dimensions invisibles se sont pris son mépris de plein fouet… et je vous assure que dans ces cas-là, je me suis trouvé vraiment mal à l’aise !

Finalement, il nous a délivré quelques messages importants et est celui qui a ouvert cette prise de conscience que nous devions faire ce travail ensemble.

A la différence de nos plantes d’intérieurs, il nous a très clairement exprimé que nous n’avions rien à lui offrir que ses frères et le soleil ne lui offrent, si ce n’est la musique, le son. Fan d’Elvis Presley, il m’a presque fait regretter d’avoir ce « best of » sur ma liste Itunes.

Voilà son premier message reçu le 5 août 2017.

Message aux humains du monde végétal :

« L’eau, les végétaux, le soleil se connaissent, mais ne se dissèquent pas. Le contact se fait dedans. Il est chaud, charnel, vibrant. La musique nous aide beaucoup [NDLR : vous et nous, dans le contact]. Donner, dessiner, recevoir, voir, regarder, prendre, soigner… peu parler. Aimer dans la chair. Vous avez peur de la lumière [NDLR : le soleil qui est dans une très grande activité et certainement aussi la mise à nu, la mise en lumière] et de l’eau [NDLR : est-ce qu’ils parlent de la rumeur de la montée des eaux ou de tsunami ?]. Peur du jour qui vient. De l’eau ?! Quelle tristesse. Les Dévas te demandent d’écrire. Pour qu’ils entendent. Dehors, la Terre brûle et il y a beaucoup de tristesse. Pourtant le jour du soin arrive. Joie »

TEXTE BRUT :
Eau/Végétaux/Soleil/Connaissance/Pas/Recherche//Contact/Chaud/Dedans//Musique/Beaucoup//Donner/Dessiner/Recevoir/Voir/[NDLR : pensée : « Il déroule la liste des verbes machinalement »]Non/Prendre/Soigner//Peu/Parler//Faire/Amour//Peur/Lumière/Eau//Peur/Jour/Eau//Tristesse//Deva/Ecrire/Entendre//[NDLR : pensée : « Il me demande peut-être d’écrire mon histoire de Dragon »]Oui//Dehors/Chaud/Terre/Beaucoup/Tristesse//Jour/Soigner//Joie
7mn16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *