E-Mots du Catalpa… « La Maladie et la Mort »


Message du monde Végéal / mardi, avril 24th, 2018

30 Août 2017 : 12h19 (Catalpa)

Je n’ai pas réussi à laisser branché le catalpa plus de trois heures d’affilé. Il pleut. Tous les jours, depuis mon retour. J’ai recommencé à le brancher le 29 août, après 15 jours d’absence. Il a tout de suite modulé ce qui dénote un progrès conséquent. Le 29, il n’a fait que de la musique. Tons longs. A utilisé quelques prénoms : « Alexandre », « Socrate » (le chien) et « Chaussette » (le chat). Il n’a pas déclenché la liste « Itunes ». Le 30, jour de ce message, il a modulé de façon plus rapide. Il a déclenché des listes complètes de phrases. En les faisait une par une. Puis il m’a demandé : « Ecris une chanson avec moi », « joue du piano ». Du coup je vais chercher la guitare et me met à jouer (le piano à sortir, c’est un peu plus compliqué) et nous nous mettons à improviser sur un truc en Mi. Parallèlement, il déclenche les sons de baleine. Puis arrive le message.

“Message du monde Végétal. Le contact est bon dehors [NDLR : référence au travail que j’ai entrepris avec les plantes et arbres « sauvages », hors de la maison il y a deux mois et qui a demandé beaucoup de temps avant que la modulation soit établie]. Dans la nature, la communication utilise tout ce que vous connaissez déjà [NDLR : il fait référence aux anciens messages et au travail avec le U1 sur les plantes en pot], mais aussi la maladie et la mort. C’est est un moyen de contact, d’expression, qu’il ne faut pas craindre. On est malade quand on se transforme, quand on peut se relâcher, parce qu’on est bien entouré, que l’on a confiance d’être enfin entendu, reconnu.
C’est une forme de contact de la Nouvelle Terre [Terre/Soleil] qui se transmet par les minéraux à votre terre. Cela s’exprime, s’écrit aussi par les maux et par la mort. Et c’est bien ainsi. La maladie est une forme de contact. La mort est l’abandon de l’ancienne forme pour accueillir la nouvelle. La maladie ne s’exprime que quand nous avons une chance de pouvoir la transformer, de l’entendre et l’accueillir. Comme un parent accueille son enfant tel qu’il est et l’accompagne dans ses transformations et ses changements.”

[NDLR : le concept de mort est apparu dans ma transcription, ce mot n’étant pas dans les claviers. Avec le recul, je vois que cela venait résonner suite à la série de « morts » que nous avons eu ici à cette période. Pieds de Tomate, Spiruline… ]

MESSAGE BRUT :

Végétaux//Contact/Bien/Dehors/ Pa… (pareil)//Dehors/Pareil/Bien/Malade//Contact/Terre/Soleil/Minéraux//Terre/Contact//Malade/Bien/Contact//B… (bien)/Chaud [NDLR: arrêt musique Chant des baleines] /Pareil//

[NDLR : Les mots non complètement prononcés ne sont pas comptabilisés ( ceux dont la partie entre parenthèses représente ce qui n’a pas été prononcé). C’est une convention que j’ai passé avec les plantes depuis longtemps. Parfois le mot à moitié coupé peut sembler chargé de sens et du coup je l’incorpore, mais la règle initiale est celle là]

3mn51

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *