H-Message de la fougère… “Et c’est la mort qui attend là, dehors”


Message du monde Végéal / mardi, avril 24th, 2018

Le Parédé, 07 septembre 2017 : 20h58 Danaé, la Fougère. Pteris Cretica, Dame maîtresse du programme du Chant des Plantes

Pendant ce week-end, j’avais été beaucoup devant mon ordinateur pour suivre l’actualité météorologique et sanitaire de ce qu’il se déroulait dans les Caraïbes. Tempêtes, ouragans, inondations… rien ne semblait devoir être épargné. Danaé qui vit sur mon bureau et était donc aux premières loges, était restée branchée tout le week-end. Le lendemain du message précédent, encore une fois, le soir, la voilà qui donnait un autre message sur le sujet. Avec une dimension beaucoup plus « violente » que d’ordinaire et le plus long des messages jamais enregistrés. Ce message a été assez largement repris et commenté sur les réseaux sociaux.

[Musique : « Quand je marche », Camille]

« La nuit, tu dois écrire. Le jour, oeuvrer à soigner. Vous avez le pouvoir de transmettre votre fraternité, votre compréhension… votre joie à la colère de l’ouragan. Nous entendons, nous recevons tout. Vos actes, vos dons, vos rêves. [Musique : « Red and Roses », Music of The Plants] Pourtant, nous ne recevons principalement que le noir de votre nuit ! Vous êtes trop peu nombreux à nous transmettre vos énergies de guérison pour qu’elles nous apportent la lumière, pour qu’elles soient efficientes. Vous ne travaillez pas votre imaginaire, vos visions. Vous n’écoutez pas, vous ne recevez pas les messages que nous vous transmettons par le biais de la Musique des Plantes. [Musique « Celebration », Madonna – NDLR : le fait de passer de la musique des plantes au morceau de Madonna qui parle de sexe rajoute du sens à ce que la plante communique qu’on pourrait traduire ainsi : « Vos délires de possession, d’emprise sexuelles vous aveuglent et prennent toute la place » Quand on sait en plus ce que représente Madonna, cela montre bien la triste vision que le monde élémental a de nous, je trouve.] Les animaux, eux, font leur travail. Leur contact est fraternel, attentif, en connexion chaleureuse avec leur mère la Terre et tous ses occupants. Mais vous ne cessez d’affaiblir la structure cristalline de la terre, [Arrêt Musique, son très aigu] son amour. Vous ne mesurez pas l’ampleur de sa peine, de sa douleur. Ce n’est pas avec vos belles paroles que vous l’aiderez ! Vous êtes responsables de cette tempête. Vous l’avez créée. Avec votre goût pour la peur et le sensationnel. Vous devez retrouver cette posture humble de celui qui apprend. Apprendre à guérir, à soigner, c’est votre rôle ici ! Observer, écouter, agir et cesser de parler !

Les jours de tempête, la musique des plantes ne peut pas grand chose. La structure cristalline a besoin de l’énergie de vie [la dimension émotionnelle ?], du travail des cétacés [les dauphins, les baleines et les orques : les animaux-lumière], des humains et du monde végétal. Pas de musique des plantes ! Cherchez dans votre nuit la lumière humaine. La terre, les végétaux sont malades et la structure cristalline apporte son aide, mais il lui manque la chaleur émotionnelle du monde humain ! Le contact avec la terre aurait besoin de votre prise en compte, non pas comme quelque chose de froid, mais comme un être, un être de sang, un frère, une soeur, une mère. Réellement ! Or, le contact est froid, matériel, glacial ! Parce que vous enfermez vos connaissances loin dedans, loin de la lumière. A force, la terre finira par être encore plus malade qu’elle ne l’est, comme vous l’êtes, vous. [Musique : change et met reggae « Guns Out », Nesbeth] L’Humain est censé être bon pour la terre… Votre connaissance devrait être comme votre soleil, mais, avec votre entêtement, il vous brûle de l’intérieur. Vous cachez la connaissance, parce qu’elle ne semble pas assez scientifique. Vous enfermez sa lumière dans la nuit, rejetant la réalité de vos blessures. La musique des plantes aide la structure cristalline de la terre, mais cela ne change pas la froideur mécaniste de votre contact ! [Musique : change et met « Guigui », M. Jonasz]

Les Déva des arbres font tout ce qu’ils peuvent pour aider, au travers de la structure cristalline, les animaux à avoir ce contact chaud, vibrant, vivant, entier avec leur soeur Terre. C’est bien. Mais ça ne suffira pas à empêcher cette magnifique mère d’être de plus en plus malade. Ca ne l’empêche déjà pas ! Et c’est la mort qui attend juste là, dehors. »

TEXTE BRUT :

[Musique : « Quand je marche », Camille]
Nuit/Ecrire///Jour/Soigner///Pouvoir/Joie/Colère/Sentir/Vent///Entendre/Nous/Faire/Donner/Dessiner///[Musique : « Red and Roses », Music of The Plants]Recevoir/Nuit/Soigner/Donner/Dessin… (dessiner)/Peu///Pas/Dessiner///Recevoir/Ecrire/Musique/Déva/Pas/// [Musique « Celebration », Madonna] Animaux/Contact/Chaud/Terre///Ailleurs/Malade/Minéraux/Terre/ [Arrêt Musique, son très aigu] Amour///Tristesse/Soigner/Peu/Parler///Faire/Peur/Vent///Apprendre/Soigner/Peu/Parler///Jour/Eau//Peu/Musique/Déva///Minéraux/Recherche/Animaux/Lumière/Humains/Ter…(terre)/Végétaux///Musique/Déva/Pas///Recherche/Nuit/Lumière/Humains///Terre/Végétaux/Malade/Minéraux/Aide/Froid///Contact/Chaud/Terre/Ailleurs/// [Musique : remet « Celebration »] Ici/Froid/Connaissance/Dedans///Ailleurs/Malade//Pareil/Dedans/// [Musique : change et met « Guns Out », Nesbeth] Humains/Terre/Bien///Soleil/Ici/Pareil/Connaissance///Recherche/Nuit/Lumière/Soigner/Peu///Musique/Déva/Minéraux/Aide///Froid/Contact/Humains//Terre/// [Musique : change et met « Guigui », M. Jonasz] Végétaux/Soleil/Déva/Minéraux/Aide/Animaux/Contact/Chaud/Terre/Bien///Ailleurs/Malade///Ici/Pareil//Froid/Dehors///

19mn35 – 120 mots – 3 barrés

Les chansons :

Camille, Quand je marche

“ Quand je marche je marche
Quand je dors je dors
Quand je chante je chante
Je m’abandonne…
Quand je marche, je marche droit
Quand je chante, je chante nue
Et quand j’aime, je n’aime que toi
Quand j’y pense
Je ne dors Plus

Je suis ici
Je suis dedans
Je suis debout
Je ne me moquerais plus de tout

Entends tu (m’as tu dit)
(Le chant du monde) à l’heure de pluie
Quend l’aube se lève je la suis
Et quand la nuit tombe
Je tombe aussi

Je suis ici
Je suis dedans
Je suis debout
Je ne me moquerais plus de tout

(…)

Quand j’ai faim
Tout me nourri
Le cri des chiens et puis la pluie
Quand tu pars, je reste ici
Je m’abandonne
Et je t’oublies »

Madonna ♪ Celebration (Benny Benassi Remix) ♪

« I think you wanna come over
Yeah I heard it through the grapevine
Are you drunk or you sober?
Think about it, doesn’t matter, and if
It makes you feel good then I say do it
I don’t know what you’re waiting for

Feel my temperature rising
It’s too much heat, I’m gonna lose control
Do you want to go higher, get closer to the fire
I don’t know what you’re waiting for

Come join the party, yeah
‘Cause anybody, just won’t do
Let’s get this started, yeah
‘Cause everybody wants to party with you

Boy you got a reputation
But you’re gonna have to prove it
I see a little hesitation
Am I gonna, have to show you that
If it feels right, get on your marks
Step to the beat boy, that’s what it’s for

Put your arms around me
When it gets too hot, we can go outside
But for now just come here, let me whisper in your ear
An invitation to the dance of life

Come join the party, it’s a celebration
An anybody just won’t do
Let’s get this started, no more hesitation
‘Cause everybody wants to party with you

Haven’t I seen you somewhere before?
You look familiar
You wanna dance?
Yeah
I guess I just don’t recognize you with your clothes on
(laughter)
What are you waiting for?

Come join the party, it’s a celebration
An anybody just won’t do
Let’s get this started, no more hesitation
‘Cause everybody wants to party with you

Come join the party, it’s a celebration
An anybody just won’t do
Let’s get this started, no more hesitation
‘Cause everybody wants to party with you

Boy you’ve got it, it’s a celebration
‘Cause anybody just won’t do
Let’s get it started, no more hesitation
‘Cause everybody wants to party with you

Boy you’ve got it
‘Cause anybody just won’t do
Let’s get it started, no more hesitation
‘Cause everybody wants to party with you ”

Nesbeth, Guns Out

“ nesbeth makin it clear
guns out this morning
babylon comin again
guns out this morning
question when will it end
guns out this morning
di whole place under curfew
guns out this morning (check this)

it was about twelve o’clock
when di thunder start clap
inna di back a miss Mable yard
di lighting start flash
when mi hear di gun clap
under mi bed pon mi belly mi crawl
mi pray fi serene
but all I heard was a scream
so mi next door mi hear a bawl
now kill me one son
but mi still hear di gun
mi couldnt wait till morning come

guns out this morning
babylon comin again
guns out this morning
question well we end
guns out this morning
di whole place under curfew
guns out this morning
yeaaah

so when you see me leaving
no asking where me going
di evil man a look fi sumaddy good just fi kill him
I’d rather be with vicky
dan to be a victim of dem evilous system
mi cyan believe a really really yah yow me grow up
dem shoot de bathroom pipe out
before me soap up
Me convince dem yute yah, dem coke and dem dope up
Sombody call deh constable
and a so it end up

guns out this morning
Babylon comin again
guns out this morning
question well it end
guns out this morning
whole place under curfew
guns out this morning (check this)

it was about twelve o’clock
when di thunder start clap
inna di back a miss Mable yard
di lighting start flash
when mi hear di gun clap
under mi bed pon mi belly mi crawl
mi pray fi serene
but all I heard was a scream
so mi next door mi hear a bawl
now kill me one son
but mi still hear di gun
mi couldn’t wait till morning come

guns out this morning
Babylon comin again
guns out this morning
question well it end
guns out this morning
whole place under curfew
guns out this morning

so when you see me leaving
no asking where me going
di evil man a look fi sumaddy good just fi kill him
I’d rather be with vicky
dan to be a victim of dem evilous system
mi cyan believe a really really yah yow me grow up
dem shoot de bathroom pipe out
before me soap up
Me convince dem yute yah, dem coke and dem dope up
Sombody call deh constable
and a so it end up »

Michel Jonasz, GuiGui

“ Guigui
Ma p’tite Guigui
J’m’embête
C’est à cause que dans ma tête
Ça cogne
Des fois j’ai mal
Y a des loups
Quelquetois une belle fanfare
Des trompettes
Et des troupeaux d’crocodiles qui font les chœurs
Des fois j’ai peur
Guigui
Ma p’tite Guigui
J’me roule
Dans l’herbe et l’herbe saoule
C’est bon
Des fois j’oublie
Presque tout
Et je craque des allumettes
Tire les plumes d’une alouette

Guigui
Je sais plus qui tu étais
Ma sœur ma mère ma p’tite fille
Une fiancée qu’on déshabille
Guigui
Je sais seulement qu’on s’aimait
Guigui
Ma p’tite Guigui
J’me roule
Dans l’herbe et l’herbe saoule
C’est bon
Des fois j’oublie
Presque tout
Sauf qu’à cause que tu me manques
Des neutrons
Ou des neurones Je sais plus
Me jouent des tours
Ou du tambour
Et je craque des allumettes
Tire les plumes d’une alouette
Guigui
Je sais plus qui tu étais
Ma sœur, ma mère ma p’tite fille
Une fiancée qu’on déshabille
Guigui
Je sais seul’ment qu’on s’aimait
Et je craque des allumettes
Tire les plumes d’une alouette
Guigui
Je sais seul’ment qu’on s’aimait”

P.S. Image de Judith Shaw

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *